Tout est mis en œuvre par les professionnels pour réduire les pertes alimentaires à chaque maillon de la filière par le développement du don alimentaire et la mise en place de formations anti-gaspillage. Interfel s’est également donnée pour mission de favoriser une meilleure alimentation pour tous les citoyens, notamment dans les établissements de santé. Enfin Interfel vise à développer la recherche et l’innovation, pour améliorer les pratiques culturales.

Tout est mis en œuvre par les professionnels pour réduire les pertes alimentaires à chaque maillon de la filière par le développement du don alimentaire et la mise en place de formations anti-gaspillage. Interfel s’est également donnée pour mission de favoriser une meilleure alimentation pour tous les citoyens, notamment dans les établissements de santé. Enfin Interfel vise à développer la recherche et l’innovation, pour améliorer les pratiques culturales.

Favoriser une meilleure alimentation à l'hôpital

Favoriser une meilleure alimentation à l'hôpital

Suite à la publication en 2017 d’un avis du Conseil National de l’Alimentation (CNA) sur la restauration en milieu hospitalier, pointant une prévalence élevée de la dénutrition chez les patients à l’hôpital et un fort taux de gaspillage alimentaire, il ressort une nécessité forte de repenser l’alimentation en milieu hospitalier.

Interfel a soutenu une initiative d'un parlementaire intitulée "Repas à l'hôpital", développée conjointement avec le Ministère des Solidarités et de la Santé, le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation et le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire.

Pour une durée d’environ 1 an, les établissements sélectionnés pour ce projet doivent mettre en place un plan d'action dont l'objectif est d'améliorer le niveau de satisfaction et de nutrition des patients. Ils devront mieux maîtriser les quantités achetées et consommées, modifier les conditions de l’approvisionnement et celles des préparations culinaires ou encore réorganiser le service du repas. Les trois établissements retenus pour cette expérimentation sont :

  • Centre Hospitalier Paray Le Monial
  • Centre Hospitalier de Douai
  • Assistance Publique / Hôpitaux de Paris (APHP) - Groupe 5.

Suite à la publication en 2017 d’un avis du Conseil National de l’Alimentation (CNA) sur la restauration en milieu hospitalier, pointant une prévalence élevée de la dénutrition chez les patients à l’hôpital et un fort taux de gaspillage alimentaire, il ressort une nécessité forte de repenser l’alimentation en milieu hospitalier.

Interfel a soutenu une initiative d'un parlementaire intitulée "Repas à l'hôpital", développée conjointement avec le Ministère des Solidarités et de la Santé, le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation et le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire.

Pour une durée d’environ 1 an, les établissements sélectionnés pour ce projet doivent mettre en place un plan d'action dont l'objectif est d'améliorer le niveau de satisfaction et de nutrition des patients. Ils devront mieux maîtriser les quantités achetées et consommées, modifier les conditions de l’approvisionnement et celles des préparations culinaires ou encore réorganiser le service du repas. Les trois établissements retenus pour cette expérimentation sont :

  • Centre Hospitalier Paray Le Monial
  • Centre Hospitalier de Douai
  • Assistance Publique / Hôpitaux de Paris (APHP) - Groupe 5.
Repas hopital

Favoriser une meilleure alimentation à l'hôpital

Favoriser une meilleure alimentation à l'hôpital

Suite à la publication en 2017 d’un avis du Conseil National de l’Alimentation (CNA) sur la restauration en milieu hospitalier, pointant une prévalence élevée de la dénutrition chez les patients à l’hôpital et un fort taux de gaspillage alimentaire, il ressort une nécessité forte de repenser l’alimentation en milieu hospitalier.

Interfel a soutenu une initiative d'un parlementaire intitulée "Repas à l'hôpital", développée conjointement avec le Ministère des Solidarités et de la Santé, le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation et le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire.

Pour une durée d’environ 1 an, les établissements sélectionnés pour ce projet doivent mettre en place un plan d'action dont l'objectif est d'améliorer le niveau de satisfaction et de nutrition des patients. Ils devront mieux maîtriser les quantités achetées et consommées, modifier les conditions de l’approvisionnement et celles des préparations culinaires ou encore réorganiser le service du repas. Les trois établissements retenus pour cette expérimentation sont :

  • Centre Hospitalier Paray Le Monial
  • Centre Hospitalier de Douai
  • Assistance Publique / Hôpitaux de Paris (APHP) - Groupe 5.

Suite à la publication en 2017 d’un avis du Conseil National de l’Alimentation (CNA) sur la restauration en milieu hospitalier, pointant une prévalence élevée de la dénutrition chez les patients à l’hôpital et un fort taux de gaspillage alimentaire, il ressort une nécessité forte de repenser l’alimentation en milieu hospitalier.

Interfel a soutenu une initiative d'un parlementaire intitulée "Repas à l'hôpital", développée conjointement avec le Ministère des Solidarités et de la Santé, le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation et le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire.

Pour une durée d’environ 1 an, les établissements sélectionnés pour ce projet doivent mettre en place un plan d'action dont l'objectif est d'améliorer le niveau de satisfaction et de nutrition des patients. Ils devront mieux maîtriser les quantités achetées et consommées, modifier les conditions de l’approvisionnement et celles des préparations culinaires ou encore réorganiser le service du repas. Les trois établissements retenus pour cette expérimentation sont :

  • Centre Hospitalier Paray Le Monial
  • Centre Hospitalier de Douai
  • Assistance Publique / Hôpitaux de Paris (APHP) - Groupe 5.
Repas hopital

Formations anti-gaspillage

Formations anti-gaspillage

Formation gaspillage alimentaire

En 2018, Interfel a formé son réseau de diététiciens qui intervient désormais dans toute la France pour sensibiliser les consommateurs au gaspillage alimentaire.

L'expertise de formateur est bien présente chez les diététiciens d'Interfel. Outre d'être formateurs PNNS, ils conçoivent "à la carte" des modules de formation pour transmettre leurs connaissances à différents relais régionaux: apprentissage théorique de l’équilibre alimentaire, néophobie alimentaire des jeunes enfants, approche pédagogique...

En 2018, Interfel a formé son réseau de diététiciens qui intervient désormais dans toute la France pour sensibiliser les consommateurs au gaspillage alimentaire.

L'expertise de formateur est bien présente chez les diététiciens d'Interfel. Outre d'être formateurs PNNS, ils conçoivent "à la carte" des modules de formation pour transmettre leurs connaissances à différents relais régionaux: apprentissage théorique de l’équilibre alimentaire, néophobie alimentaire des jeunes enfants, approche pédagogique...

Ils réunissent également les bénéficiaires des formations dans des approches pratiques, comme les astuces pour limiter le gaspillage alimentaire dans l'assiette. Ces formations s'adressent à tous les professionnels relais, partenaires territoriaux de nos diététiciens : animateurs, personnels de service de la restauration collective, encadrants repas...

Plus de 100 formations et conférences ont ainsi été dispensées en 2018.

Ils réunissent également les bénéficiaires des formations dans des approches pratiques, comme les astuces pour limiter le gaspillage alimentaire dans l'assiette. Ces formations s'adressent à tous les professionnels relais, partenaires territoriaux de nos diététiciens : animateurs, personnels de service de la restauration collective, encadrants repas...

Plus de 100 formations et conférences ont ainsi été dispensées en 2018.

Formations anti-gaspillage

Formations anti-gaspillage

Formation gaspillage alimentaire

En 2018, Interfel a formé son réseau de diététiciens qui intervient désormais dans toute la France pour sensibiliser les consommateurs au gaspillage alimentaire.

L'expertise de formateur est bien présente chez les diététiciens d'Interfel. Outre d'être formateurs PNNS, ils conçoivent "à la carte" des modules de formation pour transmettre leurs connaissances à différents relais régionaux: apprentissage théorique de l’équilibre alimentaire, néophobie alimentaire des jeunes enfants, approche pédagogique...

En 2018, Interfel a formé son réseau de diététiciens qui intervient désormais dans toute la France pour sensibiliser les consommateurs au gaspillage alimentaire.

L'expertise de formateur est bien présente chez les diététiciens d'Interfel. Outre d'être formateurs PNNS, ils conçoivent "à la carte" des modules de formation pour transmettre leurs connaissances à différents relais régionaux: apprentissage théorique de l’équilibre alimentaire, néophobie alimentaire des jeunes enfants, approche pédagogique...

Ils réunissent également les bénéficiaires des formations dans des approches pratiques, comme les astuces pour limiter le gaspillage alimentaire dans l'assiette. Ces formations s'adressent à tous les professionnels relais, partenaires territoriaux de nos diététiciens : animateurs, personnels de service de la restauration collective, encadrants repas...

Plus de 100 formations et conférences ont ainsi été dispensées en 2018.

Ils réunissent également les bénéficiaires des formations dans des approches pratiques, comme les astuces pour limiter le gaspillage alimentaire dans l'assiette. Ces formations s'adressent à tous les professionnels relais, partenaires territoriaux de nos diététiciens : animateurs, personnels de service de la restauration collective, encadrants repas...

Plus de 100 formations et conférences ont ainsi été dispensées en 2018.

La maîtrise des pertes alimentaires dans la filière fruits et légumes frais

La maîtrise des pertes alimentaires dans la filière fruits et légumes frais

TourFL Les Restos du cœur

Partant du constat que les fruits et légumes sont souvent associés médiatiquement au thème des pertes et gaspillage alimentaire, alors même que dans la filière (hors consommateurs) ces pertes sont relativement réduites, les différents acteurs de la filière se sont organisés pour valoriser du mieux possible l’ensemble des productions agricoles et assurer la complémentarité des débouchés (frais, transformation, don, circuit hors consommation humaine...).

Interfel s'est donnée pour mission d'identifier les principales causes de pertes dans la filière et de mener des actions auprès du consommateur afin d’agir pour la réduction du gaspillage.

Lors de sa participation à des événements, Interfel donne les fruits et légumes non consommés à des associations : Les Restos du Coeur, Refugee Food Festival.

Partant du constat que les fruits et légumes sont souvent associés médiatiquement au thème des pertes et gaspillage alimentaire, alors même que dans la filière (hors consommateurs) ces pertes sont relativement réduites, les différents acteurs de la filière se sont organisés pour valoriser du mieux possible l’ensemble des productions agricoles et assurer la complémentarité des débouchés (frais, transformation, don, circuit hors consommation humaine...).

Interfel s'est donnée pour mission d'identifier les principales causes de pertes dans la filière et de mener des actions auprès du consommateur afin d’agir pour la réduction du gaspillage.

Lors de sa participation à des événements, Interfel donne les fruits et légumes non consommés à des associations : Les Restos du Coeur, Refugee Food Festival.

La maîtrise des pertes alimentaires dans la filière fruits et légumes frais

La maîtrise des pertes alimentaires dans la filière fruits et légumes frais

TourFL Les Restos du cœur

Partant du constat que les fruits et légumes sont souvent associés médiatiquement au thème des pertes et gaspillage alimentaire, alors même que dans la filière (hors consommateurs) ces pertes sont relativement réduites, les différents acteurs de la filière se sont organisés pour valoriser du mieux possible l’ensemble des productions agricoles et assurer la complémentarité des débouchés (frais, transformation, don, circuit hors consommation humaine...).

Interfel s'est donnée pour mission d'identifier les principales causes de pertes dans la filière et de mener des actions auprès du consommateur afin d’agir pour la réduction du gaspillage.

Lors de sa participation à des événements, Interfel donne les fruits et légumes non consommés à des associations : Les Restos du Coeur, Refugee Food Festival.

Partant du constat que les fruits et légumes sont souvent associés médiatiquement au thème des pertes et gaspillage alimentaire, alors même que dans la filière (hors consommateurs) ces pertes sont relativement réduites, les différents acteurs de la filière se sont organisés pour valoriser du mieux possible l’ensemble des productions agricoles et assurer la complémentarité des débouchés (frais, transformation, don, circuit hors consommation humaine...).

Interfel s'est donnée pour mission d'identifier les principales causes de pertes dans la filière et de mener des actions auprès du consommateur afin d’agir pour la réduction du gaspillage.

Lors de sa participation à des événements, Interfel donne les fruits et légumes non consommés à des associations : Les Restos du Coeur, Refugee Food Festival.

Développer la capacité de recherche et d'innovation notamment pour réduire l'utilisation des pesticides

Développer la capacité de recherche et d'innovation notamment pour réduire l'utilisation des pesticides

Interfel s'est donnée pour mission de développer la recherche et l'innovation, tout en assurant la durabilité de la filière des fruits et légumes frais. L'année 2018 a notamment été l'année du lancement auprès du grand public des démarches de progrès relatives aux pratiques culturales. Pour atteindre cet objectif, un certain nombre d’actions complémentaires sont à mener:

  • une meilleure connaissance et valorisation des démarches de progrès et autocontrôles ;
  • la mise en place d’une stratégie de responsabilité sociétale collective (RSC) spécifique à la filière ;
  • la réduction de l'usage des pesticides ;
  • la réduction des pertes tout au long de la filière et jusqu’au consommateur par une sensibilisation des opérateurs et des consommateurs à l’enjeu du gaspillage alimentaire et une poursuite de la collaboration avec les acteurs de l’aide alimentaire, etc ;
  • Une utilisation encore plus durable des ressources naturelles (eau, énergie, sols, biodiversité) en agissant aussi bien au stade de la production que de la commercialisation.

Retrouvez les démarches de progrès de la filière fruits et légumes sur le site du CTIFL.

Interfel s'est donnée pour mission de développer la recherche et l'innovation, tout en assurant la durabilité de la filière des fruits et légumes frais. L'année 2018 a notamment été l'année du lancement auprès du grand public des démarches de progrès relatives aux pratiques culturales. Pour atteindre cet objectif, un certain nombre d’actions complémentaires sont à mener:

  • une meilleure connaissance et valorisation des démarches de progrès et autocontrôles ;
  • la mise en place d’une stratégie de responsabilité sociétale collective (RSC) spécifique à la filière ;
  • la réduction de l'usage des pesticides ;
  • la réduction des pertes tout au long de la filière et jusqu’au consommateur par une sensibilisation des opérateurs et des consommateurs à l’enjeu du gaspillage alimentaire et une poursuite de la collaboration avec les acteurs de l’aide alimentaire, etc ;
  • Une utilisation encore plus durable des ressources naturelles (eau, énergie, sols, biodiversité) en agissant aussi bien au stade de la production que de la commercialisation.

Retrouvez les démarches de progrès de la filière fruits et légumes sur le site du CTIFL.

Développer la capacité de recherche et d'innovation notamment pour réduire l'utilisation des pesticides

Développer la capacité de recherche et d'innovation notamment pour réduire l'utilisation des pesticides

Interfel s'est donnée pour mission de développer la recherche et l'innovation, tout en assurant la durabilité de la filière des fruits et légumes frais. L'année 2018 a notamment été l'année du lancement auprès du grand public des démarches de progrès relatives aux pratiques culturales. Pour atteindre cet objectif, un certain nombre d’actions complémentaires sont à mener:

  • une meilleure connaissance et valorisation des démarches de progrès et autocontrôles ;
  • la mise en place d’une stratégie de responsabilité sociétale collective (RSC) spécifique à la filière ;
  • la réduction de l'usage des pesticides ;
  • la réduction des pertes tout au long de la filière et jusqu’au consommateur par une sensibilisation des opérateurs et des consommateurs à l’enjeu du gaspillage alimentaire et une poursuite de la collaboration avec les acteurs de l’aide alimentaire, etc ;
  • Une utilisation encore plus durable des ressources naturelles (eau, énergie, sols, biodiversité) en agissant aussi bien au stade de la production que de la commercialisation.

Retrouvez les démarches de progrès de la filière fruits et légumes sur le site du CTIFL.

Interfel s'est donnée pour mission de développer la recherche et l'innovation, tout en assurant la durabilité de la filière des fruits et légumes frais. L'année 2018 a notamment été l'année du lancement auprès du grand public des démarches de progrès relatives aux pratiques culturales. Pour atteindre cet objectif, un certain nombre d’actions complémentaires sont à mener:

  • une meilleure connaissance et valorisation des démarches de progrès et autocontrôles ;
  • la mise en place d’une stratégie de responsabilité sociétale collective (RSC) spécifique à la filière ;
  • la réduction de l'usage des pesticides ;
  • la réduction des pertes tout au long de la filière et jusqu’au consommateur par une sensibilisation des opérateurs et des consommateurs à l’enjeu du gaspillage alimentaire et une poursuite de la collaboration avec les acteurs de l’aide alimentaire, etc ;
  • Une utilisation encore plus durable des ressources naturelles (eau, énergie, sols, biodiversité) en agissant aussi bien au stade de la production que de la commercialisation.

Retrouvez les démarches de progrès de la filière fruits et légumes sur le site du CTIFL.