Mise en œuvre d'une contractualisation attractive

Mise en œuvre d'une contractualisation attractive

Interfel a publié en mars 2018 une première version du guide des relations contractuelles dans la filière des fruits et légumes frais pour les opérateurs qui souhaitent formaliser dans un contrat écrit leurs relations commerciales.

Suite à la publication de la loi EGalim (loi pour l'équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine, durable et accessible à tous) Interfel a publié une nouvelle version de ce Guide.

Outil incitatif pour favoriser le développement progressif de la contractualisation: pour tenir compte de la spécificité et de la multiplicité des produits, la contractualisation dans le secteur des fruits et légumes frais n'a plus de caractère obligatoire. Dans ce contexte, l’ensemble des professionnels de la filière a adopté ce guide afin de rendre la contractualisation attractive pour les opérateurs de la filière, dans un souci d’optimisation et de sécurisation des relations commerciales entre les différents maillons de la filière.

Outil d’aide à la rédaction et à la compréhension des contrats : ce guide constitue un « mode d’emploi » pour aider les opérateurs de la filière à se poser les bonnes questions pour la rédaction des contrats lorsqu’ils souhaitent formaliser leur relation commerciale par écrit.

Interfel a publié en mars 2018 une première version du guide des relations contractuelles dans la filière des fruits et légumes frais pour les opérateurs qui souhaitent formaliser dans un contrat écrit leurs relations commerciales.

Suite à la publication de la loi EGalim (loi pour l'équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine, durable et accessible à tous) Interfel a publié une nouvelle version de ce Guide.

Outil incitatif pour favoriser le développement progressif de la contractualisation: pour tenir compte de la spécificité et de la multiplicité des produits, la contractualisation dans le secteur des fruits et légumes frais n'a plus de caractère obligatoire. Dans ce contexte, l’ensemble des professionnels de la filière a adopté ce guide afin de rendre la contractualisation attractive pour les opérateurs de la filière, dans un souci d’optimisation et de sécurisation des relations commerciales entre les différents maillons de la filière.

Outil d’aide à la rédaction et à la compréhension des contrats : ce guide constitue un « mode d’emploi » pour aider les opérateurs de la filière à se poser les bonnes questions pour la rédaction des contrats lorsqu’ils souhaitent formaliser leur relation commerciale par écrit.

Mise en œuvre d'une contractualisation attractive

Mise en œuvre d'une contractualisation attractive

Interfel a publié en mars 2018 une première version du guide des relations contractuelles dans la filière des fruits et légumes frais pour les opérateurs qui souhaitent formaliser dans un contrat écrit leurs relations commerciales.

Suite à la publication de la loi EGalim (loi pour l'équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine, durable et accessible à tous) Interfel a publié une nouvelle version de ce Guide.

Outil incitatif pour favoriser le développement progressif de la contractualisation: pour tenir compte de la spécificité et de la multiplicité des produits, la contractualisation dans le secteur des fruits et légumes frais n'a plus de caractère obligatoire. Dans ce contexte, l’ensemble des professionnels de la filière a adopté ce guide afin de rendre la contractualisation attractive pour les opérateurs de la filière, dans un souci d’optimisation et de sécurisation des relations commerciales entre les différents maillons de la filière.

Outil d’aide à la rédaction et à la compréhension des contrats : ce guide constitue un « mode d’emploi » pour aider les opérateurs de la filière à se poser les bonnes questions pour la rédaction des contrats lorsqu’ils souhaitent formaliser leur relation commerciale par écrit.

Interfel a publié en mars 2018 une première version du guide des relations contractuelles dans la filière des fruits et légumes frais pour les opérateurs qui souhaitent formaliser dans un contrat écrit leurs relations commerciales.

Suite à la publication de la loi EGalim (loi pour l'équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine, durable et accessible à tous) Interfel a publié une nouvelle version de ce Guide.

Outil incitatif pour favoriser le développement progressif de la contractualisation: pour tenir compte de la spécificité et de la multiplicité des produits, la contractualisation dans le secteur des fruits et légumes frais n'a plus de caractère obligatoire. Dans ce contexte, l’ensemble des professionnels de la filière a adopté ce guide afin de rendre la contractualisation attractive pour les opérateurs de la filière, dans un souci d’optimisation et de sécurisation des relations commerciales entre les différents maillons de la filière.

Outil d’aide à la rédaction et à la compréhension des contrats : ce guide constitue un « mode d’emploi » pour aider les opérateurs de la filière à se poser les bonnes questions pour la rédaction des contrats lorsqu’ils souhaitent formaliser leur relation commerciale par écrit.

Connaissance du marché

Connaissance du marché

Les représentants issus de toutes les fédérations professionnelles membres d'Interfel se retrouvent au sein de l'interprofession pour partager leurs pratiques et trouver ensemble des solutions à des problématiques transversales. Lieu d'échange, de dialogue, de partage d'expériences et d'expertises, l'objectif de l'interprofession est notamment de mieux connaitre les données et indicateurs de marchés existants pour les fruits et légumes frais, afin de créer un environnement favorable au service de la durabilité et de la compétitivité de la filière fruits et légumes. La sensibilité de la filière fruits et légumes frais aux conditions météorologiques oblige à s'informer régulièrement sur les produits. Les acteurs de la filière peuvent ainsi mieux maitriser les dates de production et de mise en marché et donc mieux conseiller les consommateurs sur le moment opportun dans la saison pour la consommation de tel fruit ou tel légume.

Suivi de la conjoncture des produits : les différents acteurs de la filière échangent régulièrement sur l'évolution conjoncturelle de la production, du commerce, sur les données statistiques existantes pour la filière fruits et légumes frais. Ainsi l'interprofession peut mettre en place un suivi pour de nouveaux indicateurs économiques qui pourront servir à améliorer les relations commerciales entre les différents maillons de la filière.

Connaissance de la demande : Interfel réalise chaque année un bilan de la consommation des fruits et légumes frais, afin de mieux la comprendre, de connaitre ses tendances et ainsi pouvoir mieux y répondre.

Les représentants issus de toutes les fédérations professionnelles membres d'Interfel se retrouvent au sein de l'interprofession pour partager leurs pratiques et trouver ensemble des solutions à des problématiques transversales. Lieu d'échange, de dialogue, de partage d'expériences et d'expertises, l'objectif de l'interprofession est notamment de mieux connaitre les données et indicateurs de marchés existants pour les fruits et légumes frais, afin de créer un environnement favorable au service de la durabilité et de la compétitivité de la filière fruits et légumes. La sensibilité de la filière fruits et légumes frais aux conditions météorologiques oblige à s'informer régulièrement sur les produits. Les acteurs de la filière peuvent ainsi mieux maitriser les dates de production et de mise en marché et donc mieux conseiller les consommateurs sur le moment opportun dans la saison pour la consommation de tel fruit ou tel légume.

Suivi de la conjoncture des produits : les différents acteurs de la filière échangent régulièrement sur l'évolution conjoncturelle de la production, du commerce, sur les données statistiques existantes pour la filière fruits et légumes frais. Ainsi l'interprofession peut mettre en place un suivi pour de nouveaux indicateurs économiques qui pourront servir à améliorer les relations commerciales entre les différents maillons de la filière.

Connaissance de la demande : Interfel réalise chaque année un bilan de la consommation des fruits et légumes frais, afin de mieux la comprendre, de connaitre ses tendances et ainsi pouvoir mieux y répondre.

Connaissance du marché

Connaissance du marché

Les représentants issus de toutes les fédérations professionnelles membres d'Interfel se retrouvent au sein de l'interprofession pour partager leurs pratiques et trouver ensemble des solutions à des problématiques transversales. Lieu d'échange, de dialogue, de partage d'expériences et d'expertises, l'objectif de l'interprofession est notamment de mieux connaitre les données et indicateurs de marchés existants pour les fruits et légumes frais, afin de créer un environnement favorable au service de la durabilité et de la compétitivité de la filière fruits et légumes. La sensibilité de la filière fruits et légumes frais aux conditions météorologiques oblige à s'informer régulièrement sur les produits. Les acteurs de la filière peuvent ainsi mieux maitriser les dates de production et de mise en marché et donc mieux conseiller les consommateurs sur le moment opportun dans la saison pour la consommation de tel fruit ou tel légume.

Suivi de la conjoncture des produits : les différents acteurs de la filière échangent régulièrement sur l'évolution conjoncturelle de la production, du commerce, sur les données statistiques existantes pour la filière fruits et légumes frais. Ainsi l'interprofession peut mettre en place un suivi pour de nouveaux indicateurs économiques qui pourront servir à améliorer les relations commerciales entre les différents maillons de la filière.

Connaissance de la demande : Interfel réalise chaque année un bilan de la consommation des fruits et légumes frais, afin de mieux la comprendre, de connaitre ses tendances et ainsi pouvoir mieux y répondre.

Les représentants issus de toutes les fédérations professionnelles membres d'Interfel se retrouvent au sein de l'interprofession pour partager leurs pratiques et trouver ensemble des solutions à des problématiques transversales. Lieu d'échange, de dialogue, de partage d'expériences et d'expertises, l'objectif de l'interprofession est notamment de mieux connaitre les données et indicateurs de marchés existants pour les fruits et légumes frais, afin de créer un environnement favorable au service de la durabilité et de la compétitivité de la filière fruits et légumes. La sensibilité de la filière fruits et légumes frais aux conditions météorologiques oblige à s'informer régulièrement sur les produits. Les acteurs de la filière peuvent ainsi mieux maitriser les dates de production et de mise en marché et donc mieux conseiller les consommateurs sur le moment opportun dans la saison pour la consommation de tel fruit ou tel légume.

Suivi de la conjoncture des produits : les différents acteurs de la filière échangent régulièrement sur l'évolution conjoncturelle de la production, du commerce, sur les données statistiques existantes pour la filière fruits et légumes frais. Ainsi l'interprofession peut mettre en place un suivi pour de nouveaux indicateurs économiques qui pourront servir à améliorer les relations commerciales entre les différents maillons de la filière.

Connaissance de la demande : Interfel réalise chaque année un bilan de la consommation des fruits et légumes frais, afin de mieux la comprendre, de connaitre ses tendances et ainsi pouvoir mieux y répondre.

Pour approfondir cette meilleure connaissance du marché, Interfel a publié deux études spécifiques en 2018 :

  • Une étude sur les fruits et légumes frais en restauration hors domicile : Interfel conduit régulièrement une étude pour évaluer les achats de fruits et légumes frais sur le secteur de la restauration hors domicile (RHD). L'étude menée en 2018 a fait ressortir qu'entre 2011 à 2016, les achats de fruits et légumes bio ont fortement progressé en restauration collective. Mieux implantés en restauration collective, les fruits bio ont représenté 7 950 tonnes (+ 112 % entre 2011 et 2016) et les achats de légumes bio ont été estimés à 3 390 tonnes (+108 % entre 2011 et 2016). Des indicateurs de fruits et légumes en hausse (malgré un repli du marché), permis par un taux d'utilisation des fruits et légumes frais en progression.

La restauration hors domicile (RHD) est un secteur économique englobant les modes de restauration se faisant en dehors du domicile. Ainsi sont concernés la restauration commerciale (restaurant, cafétéria, etc.), la restauration collective (cantine, restaurant d'entreprise), ainsi que le snacking en libre service (fraich'découpe, bar à jus etc.).*

  • Une étude sur les fruits et légumes frais en restauration hors domicile : Interfel conduit régulièrement une étude pour évaluer les achats de fruits et légumes frais sur le secteur de la restauration hors domicile (RHD). L'étude menée en 2018 a fait ressortir qu'entre 2011 à 2016, les achats de fruits et légumes bio ont fortement progressé en restauration collective. Mieux implantés en restauration collective, les fruits bio ont représenté 7 950 tonnes (+ 112 % entre 2011 et 2016) et les achats de légumes bio ont été estimés à 3 390 tonnes (+108 % entre 2011 et 2016). Des indicateurs de fruits et légumes en hausse (malgré un repli du marché), permis par un taux d'utilisation des fruits et légumes frais en progression.

La restauration hors domicile (RHD) est un secteur économique englobant les modes de restauration se faisant en dehors du domicile. Ainsi sont concernés la restauration commerciale (restaurant, cafétéria, etc.), la restauration collective (cantine, restaurant d'entreprise), ainsi que le snacking en libre service (fraich'découpe, bar à jus etc.).*

RHD

Pour approfondir cette meilleure connaissance du marché, Interfel a publié deux études spécifiques en 2018 :

  • Une étude sur les fruits et légumes frais en restauration hors domicile : Interfel conduit régulièrement une étude pour évaluer les achats de fruits et légumes frais sur le secteur de la restauration hors domicile (RHD). L'étude menée en 2018 a fait ressortir qu'entre 2011 à 2016, les achats de fruits et légumes bio ont fortement progressé en restauration collective. Mieux implantés en restauration collective, les fruits bio ont représenté 7 950 tonnes (+ 112 % entre 2011 et 2016) et les achats de légumes bio ont été estimés à 3 390 tonnes (+108 % entre 2011 et 2016). Des indicateurs de fruits et légumes en hausse (malgré un repli du marché), permis par un taux d'utilisation des fruits et légumes frais en progression.

La restauration hors domicile (RHD) est un secteur économique englobant les modes de restauration se faisant en dehors du domicile. Ainsi sont concernés la restauration commerciale (restaurant, cafétéria, etc.), la restauration collective (cantine, restaurant d'entreprise), ainsi que le snacking en libre service (fraich'découpe, bar à jus etc.).*

  • Une étude sur les fruits et légumes frais en restauration hors domicile : Interfel conduit régulièrement une étude pour évaluer les achats de fruits et légumes frais sur le secteur de la restauration hors domicile (RHD). L'étude menée en 2018 a fait ressortir qu'entre 2011 à 2016, les achats de fruits et légumes bio ont fortement progressé en restauration collective. Mieux implantés en restauration collective, les fruits bio ont représenté 7 950 tonnes (+ 112 % entre 2011 et 2016) et les achats de légumes bio ont été estimés à 3 390 tonnes (+108 % entre 2011 et 2016). Des indicateurs de fruits et légumes en hausse (malgré un repli du marché), permis par un taux d'utilisation des fruits et légumes frais en progression.

La restauration hors domicile (RHD) est un secteur économique englobant les modes de restauration se faisant en dehors du domicile. Ainsi sont concernés la restauration commerciale (restaurant, cafétéria, etc.), la restauration collective (cantine, restaurant d'entreprise), ainsi que le snacking en libre service (fraich'découpe, bar à jus etc.).*

RHD

  • Une étude sur les besoins techniques spécifiques au développement des fruits et légumes bio : depuis plusieurs années, la consommation de fruits et légumes frais bio ne cesse de progresser ; en regard, la production de fruits et légumes bio progresse, mais sur un rythme moindre. Pour mieux comprendre les problématiques techniques, le CTIFL (Centre technique interprofessionnel des fruits et légumes) a réalisé, en 2017, à la demande d’Interfel, une étude visant à identifier les domaines à renforcer en matière de recherche / expérimentation pour le développement des fruits et légumes biologiques. Cette étude a permis d'identifier :
  1. les besoins en expérimentation / recherche ;
  2. les travaux conduits ;
  3. les champs d’exploration à mener et/ou à développer.
  • Une étude sur les besoins techniques spécifiques au développement des fruits et légumes bio : depuis plusieurs années, la consommation de fruits et légumes frais bio ne cesse de progresser ; en regard, la production de fruits et légumes bio progresse, mais sur un rythme moindre. Pour mieux comprendre les problématiques techniques, le CTIFL (Centre technique interprofessionnel des fruits et légumes) a réalisé, en 2017, à la demande d’Interfel, une étude visant à identifier les domaines à renforcer en matière de recherche / expérimentation pour le développement des fruits et légumes biologiques. Cette étude a permis d'identifier :
  1. les besoins en expérimentation / recherche ;
  2. les travaux conduits ;
  3. les champs d’exploration à mener et/ou à développer.
Expérimentation fruits et légumes bio

  • Une étude sur les besoins techniques spécifiques au développement des fruits et légumes bio : depuis plusieurs années, la consommation de fruits et légumes frais bio ne cesse de progresser ; en regard, la production de fruits et légumes bio progresse, mais sur un rythme moindre. Pour mieux comprendre les problématiques techniques, le CTIFL (Centre technique interprofessionnel des fruits et légumes) a réalisé, en 2017, à la demande d’Interfel, une étude visant à identifier les domaines à renforcer en matière de recherche / expérimentation pour le développement des fruits et légumes biologiques. Cette étude a permis d'identifier :
  1. les besoins en expérimentation / recherche ;
  2. les travaux conduits ;
  3. les champs d’exploration à mener et/ou à développer.
  • Une étude sur les besoins techniques spécifiques au développement des fruits et légumes bio : depuis plusieurs années, la consommation de fruits et légumes frais bio ne cesse de progresser ; en regard, la production de fruits et légumes bio progresse, mais sur un rythme moindre. Pour mieux comprendre les problématiques techniques, le CTIFL (Centre technique interprofessionnel des fruits et légumes) a réalisé, en 2017, à la demande d’Interfel, une étude visant à identifier les domaines à renforcer en matière de recherche / expérimentation pour le développement des fruits et légumes biologiques. Cette étude a permis d'identifier :
  1. les besoins en expérimentation / recherche ;
  2. les travaux conduits ;
  3. les champs d’exploration à mener et/ou à développer.
Expérimentation fruits et légumes bio
Cueillette
illustration